Edito

Le tennis de table, sport olympique depuis 1988, compte de nombreux adeptes mais peine toujours à atteindre la barre des 200 000 licenciés.

L’étude sur l’image de notre sport, commandée par la fédération en 2011, pointe clairement le peu de prise en compte de la pratique non compétitive par les clubs et la FFTT comme étant le principal frein au développement de notre sport. La région des Pays de la Loire n’échappe pas à ce constat.

 Dès lors, diversifier nos publics et renouer avec tous ceux qui connaissent le ping-pong, devient un enjeu pour l’avenir. Elargir notre public, c’est renforcer la réputation de notre sport. Plus de licenciés, c’est plus de ressources, mais aussi plus de bénévoles ou de public dans les salles. Loin d’un retour en arrière, nos clubs très axés sur la compétition, ont les moyens de franchir cette nouvelle étape : la Ligue doit les y aider sans renier sur les acquis liés à la professionnalisation de l’encadrement ou à la structuration des clubs.

Les Pays de la Loire, 2e région pongiste de France, possède de nombreux atouts pour contribuer au développement de notre discipline dans l’hexagone. D’abord, il existe un important maillage territorial de 435 clubs, qui font du tennis de table le sport olympique n°8 de la région (derrière le football n°1 intouchable, puis basket, tennis, équitation, handball, judo, voile). Par ailleurs, plus des deux tiers de nos clubs ligériens ne déclaraient pas de saturation en 2008 (enquête FFTT), ce qui permet de penser que nous pouvons attirer plus de pratiquants.

Enfin, notre région est l’une des plus dynamiques sur le plan démographique comme sur le plan de la pratique sportive : comme l’augmentation de la population (environ 3,5 M° d’habitants) sera encore forte dans les prochaines années, on peut anticiper un nouvel apport potentiel de licenciés.

Fort de ces constats, le projet que nous vous présentons ici, se donne l’ambition de renforcer la pratique du tennis de table dans notre région en s’appuyant sur les compétences des clubs. Cette ambition est mesurée : si la Ligue dispose de finances saines, nous aurons toujours le souci de limiter les charges de fonctionnement.

Il s’agit bien de repositionner les Pays de la Loire comme une ligue modèle de notre fédération : à la fois compétente dans l’organisation de compétitions et la formation de pongistes de haut-niveau, et ouverte à toutes les pratiques pongistes.

14 Commentaires

Passer au formulaire de commentaire

  1. cciaudo

    Enfin un nouveau projet pour une Ligue qui ne demande qu’a revivre de nouvelles aventures…

  2. Bobillier

    La ligue a en effet besoin de fixer des objectifs clairs et ceux émis par cette nouvelle équipe donnent à nouveau envie d’y croire.

  3. Fry

    Avant tout montrer au public ce qu’est une salle de ping complète, l’ambiance donne envie aux gens de revenir. Pourquoi avant chaque match de basket ou de hand haut niveau il y a un petit show, c’est pas pour faire beau ^^
    Organiser de meilleure facon les échanges comités/club/ligue. La peur de l’amende pour les petites structures ça nuit au bon déroulement d’une rencontre, le bénévole (capitaine) qui rempli la feuille a peut etre pas envie de se prendre la tête à remplir une feuille de rencontre un dimanche matin.
    Faciliter les fusions/regroupements de club, une structure plus importante attire du monde. Le dernier club en date dont j’ai souvenir qui a vu ses licenciés grimper c’est guérande, pourquoi? Nouvelle salle spécialisée, entraineur à plein temps… forcément ça attire.
    Les amendes/licences/indiv’ alors qu’à coté les aides baissent. Licence trop chere = perte de licencié pour un autre sport.

    Y a plein de petits points à soulever car il est vrai qu’il y a un soucis en ce moment.

  4. montanaro

    je suis d’accord avec projet . Le seul problème sont les éducateurs qui se déplace pas , faire 50 kms , trop loin !!!! Nous avons trouvé la solution , entrainement en alternance avec un autre club voisin .

  5. Pierre

    Quelle est votre position sur le passage des équipes de 4 à 6 joueurs ?

    1. Liste Pongistes des Pays de la Loire

      Bonjour,
      vous voulez dire du passage de 6 à 4 joueurs, entériné par la FFTT au niveau national pour 2013/14.
      Les derniers échanges en comité directeur de ligue faisaient état d’une application en 2014/15.
      Toucher à la culture du tennis de table, « sport individuel qui se joue par équipe » est délicat.
      Des échanges ont eu lieu au sein des « Pongistes des Pays de la Loire » et comme chez tous les pongistes, plusieurs avis existent selon son expérience de joueur, son club, son département.
      Ce que nous avons conclu pour le moment, c’est que si réforme il doit y avoir dans notre région, elle doit être précédée d’une concertation avec les clubs et, associée sans doute à une nouvelle offre de compétition (voir l’axe 2 du projet, rubrique « innovation ») afin d’éviter une éventuelle déperdition de licenciés.

      1. J-Michel

        Bonjour,
        je rejoint Pierre dans ce qu’il demande et votre réponse n’est pas satisfaisante.
        La rubrique innovation ne répond pas à la question.

        La question plus précisément pourrait être :
        Allez-vous garder le même nombre d’équipe ou envisagez-vous de créer un nouveau niveau (ou de nouvelle poule à chaque niveau) pour que le nombre de joueur en régional reste constant?
        Dans le second cas :
        Quelles seront les équipes retenues dans le cas d’une augmentation du nombre d’équipe (idée du 3 équipes retenues pour 2 équipes présentes ou autre orientation).
        Mais aussi l’impact financier sur les clubs plus de frais d’inscription, et surtout plus d’amendes (si on exige toujours un JAR par équipes en région ou pré-région).

        En l’attente de vos réponses, bon courage à tous.

        1. Liste Pongistes des Pays de la Loire

          Bonjour J-Michel,
          à ce jour, il n’est pas possible de répondre précisément à ces questions : cela signifierait que tout est déjà bouclé et que les clubs n’ont pas leur mot à dire ! Une telle réforme est délicate et elle nécessitera un groupe de travail ainsi qu’une concertation avec les clubs, je le redis, afin que les questions légitimes que vous posez aujourd’hui soient prises en compte et traitées.
          De très nombreux paramètres sont à prendre en compte : nombre d’équipes, nombre de joueurs concernés, nombre d’équipes par club, disponibilité des salles, équilibre des poules, gestion des montées et des descentes…Issus des clubs et du terrain, nous pouvons cependant déjà dire que, si réforme il y a, elle ne devra pas impacter les finances des clubs.
          Au sein de la liste, nous sommes tous attentifs à la réforme du championnat mais nous pensons que l’élection qui porte sur la période 2012-16 peut être aussi un moment constructif, d’où le renvoi sur la rubrique « innovation » !
          Par exemple, bon nombre de pongistes férus de championnat, regrettent qu’il stoppe mi-avril : n’y a-t-il pas quelque chose de nouveau à imaginer pour animer leur fin de saison ?

          1. J-Michel

            J’enregistre votre réponse qui est similaire à celle de la ligue actuelle (cf blog de la ligue).
            Je regrette que le débat ne s’ouvre qu’après les élections quelque soit l’équipe élue.

  6. Player Poetic

    Ma Chère Ligue

    INDIGNATION (2ème volet)

    Longues réunions au restaurant,
    C’est sans doute pour gagner du temps,
    OK si y a quequ’ chose dedans,
    pas souvent l’cas malheureusement,

    Tu dis DUBOIS allait pas bien,
    Le bouchon il poussait trop loin,
    Mais chez toi qui nous garantit,
    Un fonctionnement moins perverti?,

    De la bonne bouffe, location d’tires,
    Tu le sais bien, mais faut pas l’dire,
    Si le licencié savait ça!
    Est-ce que ça l’intéresse parfois?

    Les salariés, faut y passer,
    L’idéal serait qu’ils soient muets,
    Et quand tu veux t’en séparer,
    Il faut au moins s’y préparer,

    Il est pas mal ton règlement,
    Mais dépend d’ton département,
    Si t’es pas d’la Loire Atlantique,
    Tu risques vraiment le coup d’trique,

    Bref, l’important c’est le chèquier,
    Et le pouvoir qui fait kiffer,
    J’pensais qu’tavais d’meilleures idées,
    Pour servir notre activité,

    OK, c’est vrai donneur de leçon,
    C’est très facile, coûte pas un rond,
    Il faut bien nous r’donner de l’espoir,
    Avec « Pongistes des Pays de Loire »

    Tu m’avais dit démocratie,
    J’ai l’impression qu’tu m’as menti,
    Pour te redonner une santé,
    Je vais tester Bruno Bellet,

    Et puis si ça ne marche pas,
    Chacun retournera chez soi,
    Pour travailler seul dans son coin,
    En te laissant dans le pétrin.

  7. Caf.Laz

    Pas mal Player Poetic!!!
    J’aimerais bien en savoir plus. Moi ça m’intéresse.

  8. Anthony M.

    Bravo Bruno pour ton élection, merci d’avoir mis une vidéo de ton discours qui donne la direction de la ligue. Merci pour cette transparence qui peux être que bénéfique pour le Ping. Il n’y a pas que sont qui sont présent aux réunions qui s’intéresse à ce qui se passe autour de nous dans le ping.
    Un renouveau du site de la ligue serait un bien, mais je vous fais confiance pour cela. (Plus de contenu, plus d’actualisation…)
    Bravo à toi fred de faire partie de cette équipe

    Bonne saison à vous

  9. Michel

    En ce qui concerne le site, l’actualisation est faite tous les jours (et je suis bien placé pour le savoir, quant au contenu, on peut sans doutefaire mieux mais un site de ligue n’est pas un site de club.

  10. delezenne

    bonjour
    je suis un ancien joueur de la ligue de haute normandie ou les rencontres de d4 et d3 se jouent à 4
    je pense que cela est plus interessant sur le plan sportif car cela faisait jouer 4 parties et un double par joueur
    le vendredi soir etait aussi le jour de rencontre et cela permettait de ne pas avoir trop de reveils difficiles les dimanche matin ou simplement l’absentéisme.
    pourquoi ne pas y penser?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>